Le fût carton est-il recyclable ? | Solutions Fût Carton

Le fût carton est-il recyclable ?

Publié le par Abzac

Les fûts carton (ou fûts kraft) sont composés à 70 % en moyenne de carton-kraft et à 30 % de polyéthylène (quand ils sont dotés d’un couvercle en plastique) ou de métal électro-zingué ou galvanisé. Toutes ces matières premières sont entièrement recyclables, voire elles-même issues du recyclage.

L’avantage du kraft : la matière principale des fûts fibre

La matière première principale – le kraft – est une fibre naturelle et renouvelable, issue de forêts gérées durablement où la ressource est constamment renouvelée. Autrement dit, on plante dans ces forêts plus d’arbres qu’on en coupe chaque année. Le fut carton n’est donc pas composé à partir de ressources fossiles contrairement aux fûts en acier ou en plastique.

Production du kraft : moins d’émission de carbone

Produire du kraft génère beaucoup moins de CO2 que la production d’acier ou de plastique. En effet, la production d’une tonne de papier-carton entraîne l’émission de 450 kg d’équivalent carbone, une tonne d’acier en produit 575 kg et le même volume de plastique 1 050 kg.

Grâce à son poids réduit, le fut carton participe aussi à la réduction des émissions de CO2 et des coûts liés au transport. Le fût carton kraft est en effet deux fois plus léger qu’un fût en acier, tout en proposant des qualités égales voire supérieures.

Dans un contexte marqué par la nécessité d’optimiser les ressources, Abzac a fait le choix stratégique d’implanter ses sites de fabrication de fûts carton à proximité de ses clients, pour minimiser les coûts de transport des matières premières et des produits finis. Ce choix contribue à l’optimisation de la chaîne logistique.

Un recyclage en fin de vie pour les fûts carton

Les fûts carton Abzac sont recyclables dans les filières classiques de recyclage pour les DIB (Déchets Industriels Banals) ou les DIS (Déchets Industriels Spéciaux).

Concernant les fûts souillés par des produits dangereux, Abzac préconise une destruction par incinération. Cette incinération garantit une valorisation énergétique, car le fût carton possède un pouvoir calorifique très élevé. Son PCS (Pouvoir Calorifique Supérieur) atteint environ 4 500 calories/gramme.

Rappelons qu’un fût souillé par des produits dangereux, récupéré pour contenir à nouveau d’autres produits, implique des risques de contamination ou d’empoisonnement. L’industriel qui a rempli le fût à l’origine peut être poursuivi. C’est pourquoi Abzac conseille la valorisation énergétique des fûts carton dans ce cas.

FAQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>